Panda, la mise à jour de l'algorithme de Google.

Google Panda

Norman Hurens
Google Panda

Panda est la dernière mise à jour majeur de l’algorithme de Google.  Cette nouvelle mise à jour à de quoi inquiéter plusieurs acteurs dans le monde du référencement (SEO), car elle à été mis en place pour mettre en avant les sites avec un contenue de qualité et faire reculer ceux de mauvaise qualité.

Ferme de contenu

Google Panda à dans sa mir les firmes de contenu qui sont conçus à un faible coût et qui sont optimisés pour attirer du trafic à des fin publicitaire.  Pour produire massivement du contenu, ils utilisent des techniques douteuses comme la publication d’articles déjà publié sur d’autres sites et qui sont en grande demande auprès des internautes.  En plus de générer un plus grand trafic, leur coût de publication s’en retrouve diminué.

Voici quelques conseils pour vous aider à ne pas être pénalisé par la nouvelle mise à jour d’algorithme de Google.

  1. Évitez les pages avec peu de contenue. «Sachant que 200 mots minimum est requis pour être apprécier par les robots d’indexations.»
  2. Retirez les pages avec le contenue dupliqué.  Voici un site qui offre un outils en ligne pour vous aider à trouver vos page dupliquées. Positeo
  3. Misez sur la qualité au lieu de la quantité.
  4. Évitez d’avoir trop de publicités sur votre site.
Pour en savoir plus je vous invite à regarder une vidéo de David Degrelle de 1ere-position qui nous explique dans une des ses vidéos les changements apportés à l’algorithme de Google avec la mise à jour de Panda.


Vidéo Google Panda : Mise à jour Google et… par 1ere-position

 

 

 

 

 

Projet TOKYO 2100 une ville dans une pyramide

Une ville entière suspendu dans une pyramide.

Norman Hurens
Ville suspendu Tokyo

Au début des années 1960, le courant Métaboliste (Kisho Kurokawa, Kiyonori Kikutake, Arata Isozaki et Kenzo Tange) apportait une vision de la ville du futur à travers des superstructures flexibles conçues pour une croissance organique, en réponse à la densité problématique de Tokyo et à sa croissance démographique importante. 30 ans plus tard, au début des années 90, les 5 corporations japonaises majeures de construction présentent à leur tour une vision de gigantisme. Shimizu Corporation, Takenaka Corporation,Kajima Corporation, Taisei Corporation et Obayashi Corporation proposent des complexes urbains verticaux utopiques pour répondre à une problématique identique à celle des métabolistes. Outre le gigantisme des popositions urbaines, un point commun avec les visions métabolistes est l’utilisation des surfaces marines: étendre la ville avec des superstructures posées sur la baie de Tokyo comme avaient pu l’imaginer Kenzo Tange et Kisho Kurokawa.


Projet TOKYO 2100 une ville dans une pyramide par cocobrownlasectedupal

Vente et achat de liens est-ce légal selon Google?

Norman Hurens  Nous voyons souvent des sites qui font la promotion de liens à vendre pour augmenter votre PageRank et facilité votre référencement, mais est-ce bien vu par Google? La réponse est non.

Google nous dit à ce sujet:

«Si  un webmaster décide de vendre ou d’acheter des liens dans l’intention de manipuler les classements de notre moteur de recherche, nous nous réservons le droit de protéger la qualité de notre index.»

Ce qui signifie que Google n’hésitera pas à pénaliser un site qui utilise des liens achetés pour protéger la qualité de son index.  Plus loin, Google explique:

«Acheter ou vendre des liens passant du PageRank revient à enfreindre nos consignes de qualité (http://www.google.fr/support/webmasters/bin/answer.py?answer=35769). De tels liens peuvent nuire à la pertinence de nos résultats en générant : 

– des inexactitudes : une fausse popularité et des liens qui ne sont pas fondamentalement basés sur le mérite, la pertinence ou l’autorité 
– des injustices : un avantage injustifié dans nos résultats de recherche organiques allant aux sites qui ont les moyens financiers les plus importants.»

Donc méfiez-vous de ceux qui vous offre ce genre de service, car leur seul but est de faire de l’argent.  Car si votre site en soi pénalisé par la suite, vous n’aurez aucun recours contre ceux qui auront causés votre perte.

Recommander un site avec le bouton +1 de Google

Norman Hurens  référencement Google » width= »150″ height= »121″ />
Bouton +1 de Google

Pour ceux qui utilisent GMAIL de Google, vous avez remarqué un ajout d’un bouton avec la motion +1 à côté des liens des site Internet que vous a suggéré Google pour votre recherche.  Ce bouton +1 sert a recommander le contenue d’une site Web à Google comme étant de qualité ou adéquat.

Google nous indique sur sa page:

«Les +1 sont un moyen simple de recommander des contenus qui valent le détour sur le Web. Si, en plus, vous souhaitez les partager sur Google +, il suffit d’ajouter un commentaire et de l’envoyer aux cercles de votre choix.»

Il continu en écrivant:

«Ainsi, la prochaine fois que vos amis et contacts feront une recherche sur Google, ils auront peut-être la chance de voir vos +1. De cette manière, vous les aidez à découvrir le meilleur du Web, et qui sait, ce sera peut-être le début d’une nouvelle conversation.»

Cela est une façon simple pour afficher des recherches qui répondent le mieux aux besoins des Internautes.

Google fait disparaitre de ses résultats Alloshowtv et Allostreaming

Google a décidé de supprimer de son moteur de recherche les liens menant aux sites du groupe Allostreaming et Alloshowtv qui proposent gratuitement des films et des séries en lecture en flux continu (streaming).

Que vous soyez sur Google France, Google Canada, Google US ou sur l’ensemble du réseau Google, lorsque vous tapez AlloshowTV ou Allostreaming dans le Google, vous ne pourrez retrouver ces sites dans les résultats du moteur de recherches. En y regardant de plus près, Google indique en bas de page:

«En réponse à une plainte reçue dans le cadre du US Digital Millennium Copyright Act (loi de protection des droits d’auteur), nous avons retiré 20 résultat(s) de cette page. Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre connaissance de la plainte DMCA qui a entraîné le retrait de ce(s) résultat(s) à l’adresse suivante: ChillingEffects.org».

Il est cependant impossible pour le moment d’avoir accès à cette plainte, mais il est certain que le plaignant devait avoir une liste très longue de films et séries qui se trouvaient sur ces sites.

En attendant, ceux qui souhaitent continuer à y accéder devront donc écrire l’adresse manuellement dans la barre de navigation.

Fraude sur Facebook

Des fraudeurs multiplient les liens faisant croire à la fausse rumeurs comme la mort de la chanteuse Lady Gaga, afin de récupérer les données personnelles des internautes.

Norman Hurens
Une page Facebook annonçant la fausse mort de Lady Gaga (Capture d'écran)

Facebook continue de voir proliférer les arnaques avec de faux liens, cette fois annonçant la fausse mort de la chanteuse Lady Gaga.

Le réseau social a ainsi vu une avalanche de messages annonçant que « Lady Gaga [a été] retrouvée morte dans un hôtel », ajoutant un lien prétendant renvoyer vers le site de la radio BBC. Tout est faux. D’abord, la chanteuse est toujours vivante, ensuite le lien ne renvoie pas vers la BBC.

Si l’internaute naïf clique sur le lien, il se retrouve vers un site adoptant la présentation du site de la BBC et affichant une fausse vidéo qui dissimule un logiciel espion qui récupère des informations personnelles. De plus, le profil Facebook de l’escroqué « aime » et « partage » le même lien vers ce faux site, propageant ainsi l’arnaque sur le réseau social.

« L’internaute croît avoir affaire avec une simple vidéo, mais derrière c’est un code malicieux« , expliquait au « Nouvel Observateur » Laurent Heslault, expert en cybercriminalité chez Symantec. « Il s’agit de tentatives de phishing avec des simulacres de YouTube », poursuit-il.

Il est conseillé aux internautes imprudents de supprimer toutes les références aux fausses vidéos de son profil Facebook, afin d’éviter la diffusion de ce type de lien, en « signalant le contenu comme indésirable » le lien publié sur le « mur » et en le supprimant de ses « intérêts ».

Ce type d’arnaque n’est pas nouveau et il convient de se méfier des liens douteuxcirculant sur Facebook. L’entreprise de sécurité Sophos souligne même que l’annonce de la fausse mort de Lady Gaga a déjà été utilisée par les fraudeurs.

Source: Le Nouvel Observateur