Google dévoile son réseau sociaux : Google Plus

Norman Hurens  Google a ouvert a tous son nouveau et ambitieux projet de réseau sociaux baptisé «Google Plus».  Après plusieurs échecs retentissants nommés Wave et Buzz, Google mise gros sur ce nouveau projet . Vous pouvez découvrir Google Plus en cliquant sur ce lien «Google+».

Cela faisait quelques mois que Google Plus était en ligne, mais n’avait ouvert ses portes qu’à une petite poignée de chanceux et chanceuses qui ont essuyés les plâtres avant que le service soit ouvert au grand public. .

Dores et déja désigné comme le principal rival du géant du secteur qui n’est autre que Facebook, «Google+» se présente sous la forme d’une plateforme regroupant divers outils de mise en relation, communication et partage accessibles depuis une barre d’outil spécifique. Chacun de ces outils venant se greffer autour d’un flux d’actualité comparable au «Mur» Facebook.

Une fonction qui est bien pensée et utile est «Cercles» ou «Circles» qui est ni plus ni moins qu’un système permettant aux utilisateurs de «Google+» de créer des groupes distincts d’amis et contacts regroupés par affinités ou tout autre critère. Cercle Familial, Cercle d’Amis, Cercle Professionnel, etc…  Cela permettra aux utilisateur de «Google +» de pouvoir communiquer avec les personnes d’un groupe en particulier et de partager des informations avec celles-ci sans pour autant que ces échanges soient visibles par les contacts intégrés à d’autres groupes.

Qu'est-ce que le référencement Internet?

Qu’est ce que le référencement?

Le référencement désigne l’ensemble des techniques permettant d’améliorer la visibilité d’un site Internet sur le Web.

  • indexation (en anglais submission) consistant à faire connaître le site auprès des moteurs de recherche grâce aux formulaires que ceux-ci proposent ;
  • positionnement (en anglais positionning) consistant à positionner le site ou certaines pages du site en première page de résultat avec certains mots-clés ou expression ;
Pour plus de renseignements ou de conseils nous vous conseillons de visiter référencement Google Service Inten-Site Montréal – référencement Google
Vous trouverez sur ce site toutes les informations utiles qui vous aideront à optimiser votre site Internet pour le référencement Google et des conseils qui vous guideront pour positionner votre site Internet dans les meilleurs positions des moteurs de recherches.

Avant de choisir votre nom de domaine

Avant de choisir votre nom de domaine posez-vous certaines questions.  Un nom de domaine difficile à retenir n’aidera pas votre clientèle à vous trouver.  Un nom de domaine trop long, tout comme un URL compliqué n’aidera en rien à votre référencement.  Aussi vaut-il mieux opter pour des URL simples et explicites.  Évitez aussi les sous domaine ou les URL qui dépassent les 3 niveaux.  Si vous exploitez un site en PHP pensez à éviter les URL du genre: www.nom-de-domaine.com/?p=123.

Avant la création du site, pensez à votre stratégie de référencement

Norman Hurens
référencement Google Inten-Sité Montréal » src= »http://www.inten-site.ca/wp-content/uploads/2011/09/3-150×150.jpg » alt= »référencement Google Inten-Sité Montréal » width= »150″ height= »150″ />

Aujourd’hui encore, plusieurs sociétés créent leur site Internet avant même de penser à une stratégie de référencement et de marketing.  Cela est a éviter, car pendant la création de leur site, les concepteurs peuvent utiliser des choix techniques qui gêneront ou pire encore rendront le référencement difficile de leur site Internet.

Par la suite le budget qui avait été alloué pour le référencement et le marketing Internet risque d’augmenter, car le site n’aura pas été optimisé pour le référencement Google.  Deux choix s’offriront à eux, l’un étant de retravailler leur site pour l’optimiser ou de dépenser encore plus pour réussir un référencement de qualité.

Le flash et le Javascript sont à éviter pour augmenter la facilité de votre référencement Google.  Un autre cas qui est moins délicat sont les sites trop graphiques.  Gardez en tête que les moteurs de recherches comme Google sont presque aveugle face aux image et au flash, mais qu’ils adorent le contenu texte.

Comment Optimiser le titre des pages pour le référencement

Optimisation des balises TITLE pour un référencement de site dans les moteurs de recherche
La balise TITLE est reconnue par tous les moteurs de recherche. Elle est considérée comme un des éléments les plus importants dans l’optimisation. La balise TITLE d’une page est la première chose que voient les spiders des moteurs, et aussi les visiteurs. Lorsque vous effectuez une recherche, le contenu de la balise TITLE est le texte bleu et souligné sur lequel vous cliquez pour visiter un site. La balise TITLE d’une page apparaît également en haut de votre navigateur web.
Pourquoi la balise TITLE est si importante pour le référencement de votre site?
Alors que certaines balises ne sont pas forcément prises en compte par les moteurs de recherche, la balise TITLE, elle, est toujours reconnue et affichée. Elle peut avoir un poids considérable dans les algorithmes de certains moteurs
Format d’une balise TITLE
La balise META TITLE, c’est l’endroit situé entre les balises et , à l’intérieur des balises . Par exemple :

Trucs et astuces pour la balise TITLE.
Voici quelques éléments importants pour une bonne balise TITLE :

Utilisez vos mots-clés dans votre balise TITLE

Essayez de rendre le texte de la balise TITLE attirant, aussi bien pour les moteurs que pour les visiteurs, étant donné que c’est la première chose qu’ils verront, l’un comme l’autre

N’utilisez jamais le nom de votre société dans ces balises, à moins que cette dernière soit extrêmement connue (par exemple « Adidas », « Peugeot »,…)

Si vous devez utiliser le nom de votre société, alors placez-le à la fin du texte de la balise TITLE. Par exemple :

bla bla bla titre de votre page bla bla nom de votre société

Utilisez un TITLE différent pour chaque page, puisque chaque page est différente et aura plus de chance d’être trouvée si vous lui affectez un TITLE approprié

Vous pouvez utiliser de 3 à 15 mots pour le texte de votre balise TITLE, en incorporant le plus de mots-clés possible, du moment que votre texte reste compréhensible.

Utilisez les mots-clés les plus importants le plus tôt possible (en début du texte)

Si vous êtes une entreprise régionale, c’est une bonne idée d’insérer le nom de votre région dans votre balise TITLE

Exemples de mauvaises balises TITLE
MFPO, Chez Martin, Paul et Robert

Ici, vous ne décrivez pas vos services. Si les gens vous recherchent en tapant votre nom, c’est parce qu’elles vous connaissent déjà et possèdent déjà toutes les informations, et donc a priori elles ne chercheront pas.

référencement, référencement, référencement, référencement, référencement

Cette balise TITLE serait très certainement considérée comme du spam

Exemple de bonne balise TITLE
Mécaniciens – Angers – Carrosserie, pneus,… tout pour la voiture

Rappelons au passage que la balise TITLE n’est en fait pas une balise META, mais elle est placée au même endroit que ces dernières, dans l’en-tête de page (entre les balises et ).

Conclusion sur la balise TITLE
La balise TITLE est un élément extrêmement important. Toutes les pages doivent avoir une balise TITLE spécifique et unique qui les décrivent. Je pense aussi que les balises TITLE ayant un texte court sont meilleures que celles ayant un texte long. Beaucoup de personnes essaient de résumer leur site entier dans une seule balise TITLE, et ce n’est pas bon. En effet comme nous l’avons déjà vu, chaque balise TITLE est censée décrire le contenu de la page sur laquelle elle se trouve, et non pas décrire le site en entier. Pour finir, disons que le balise TITLE de la page principale peut contenir un texte plus évasif, moins précis, étant donné qu’elle aura a priori plus de liens internes que les autres pages.

La politique du secret chez Google.

Norman Hurens
Google

Un fait qui exaspère bien des webmasters est le secret que Google garde sur son algorithme.   Il est vrai que Google ne veut pas faciliter le travail des webmasters, car sa politique est qu’un site doit plaire avant tout aux gens, bien avant de plaire aux moteurs de recherches.  Et à ce sujet, Google a bien raison.

Imaginez un site créé que pour répondre aux désirs des moteurs de recherches et nullement en fonction des besoins des gens.  La majorité des premières pages de Google serait occupé par des sites qui ne répondraient pas forcément à vos attentes.

La politique de Google est sans appel à ce sujet, un site doit avoir un contenu original et utile.  C’est l’une des raisons que l’algorithme de Google change de jour en jour, rien de mieux pour garder un secret que celui de le changer constamment.

Booster le trafic de son site Internet

Il y a beaucoup de façon pour booster le trafic de son site Internet.  L’une des meilleurs façon est d’utiliser les médias sociaux.  En ouvrant un compte Facebook, vous pourriez créer par la suite une page Fan, ou une page d’entreprise, voir créer un groupe pour votre site Internet.  Ainsi vous pourriez toucher beaucoup plus de gens avec vos articles, vos annonces de produits ou services, sans oublier vos promotions. Continue reading

Consignes techniques

  • Pour vérifier le fonctionnement de votre site, utilisez un navigateur texte tel que Lynx. La plupart des robots d’indexation de moteur de recherche visualisent en effet votre site de la même manière que Lynx. Si certaines fonctionnalités (JavaScript, cookies, ID de session, cadres, balises DHTML ou contenus Flash) vous empêchent d’afficher la totalité de votre site dans un navigateur texte, il est possible que les robots rencontrent des difficultés similaires lors de leur exploration.
  • Évitez de faire appel à des ID de session ou à des arguments permettant de suivre les chemins empruntés par les robots sur votre site. Ces techniques sont utiles pour analyser le comportement des internautes, mais le mode d’exploration des robots est entièrement différent. L’utilisation de ces techniques peut donner lieu à une indexation incomplète de votre site, car les robots ne peuvent pas toujours éliminer les URL qui semblent différentes, bien qu’elles pointent vers la même page.
  • Vérifiez que votre serveur Web prend en charge l’en-tête HTTP If-Modified-Since. Cet en-tête permet à votre serveur Web d’indiquer aux robots Google si le contenu de votre site a évolué depuis la dernière exploration. Cette fonctionnalité permet de limiter la consommation en bande passante et l’exploitation inutile d’autres ressources informatiques.
  • Utilisez un fichier robots.txt sur votre serveur Web. Ce fichier indique aux robots d’exploration les répertoires de votre site qui peuvent ou non être explorés. Vérifiez que ce fichier est adapté à votre site, faute de quoi vous risquez de bloquer l’accès de notre robot d’exploration Googlebot. Pour plus d’informations sur le contrôle des robots susceptibles de visiter votre site, consultez la page http://www.robotstxt.org/faq.html. Pour tester votre fichier robots.txt et vérifier que vous en faites une utilisation appropriée, servez-vous de l’outil d’analyse du fichier robots.txt disponible dans les Outils Google pour les webmasters.
  • Dans la mesure du possible, faites en sorte que les publicités n’influent pas sur le classement du site dans les moteurs de recherche. Par exemple, l’exploration des annonces Google AdSense et des liens DoubleClick est bloquée par un fichier robots.txt.
  • Si votre entreprise acquiert un système de gestion de contenu, assurez-vous que le système crée bien des pages et des liens explorables par les moteurs de recherche.
  • Utilisez le fichier robots.txt pour empêcher l’exploration des pages de résultats de recherche ou d’autres pages générées automatiquement par les moteurs de recherche et qui n’offrent aucun intérêt particulier pour les internautes.
    • Surveillez les performances de votre site et optimisez les temps de chargement. Google s’emploie à proposer aux internautes les résultats de recherche les plus pertinents et un confort de navigation optimal. Des sites rapides participent à l’amélioration de la qualité globale du Web (en particulier pour les internautes ayant des connexions Internet bas débit). Ainsi, en améliorant leurs sites, nous espérons que les webmasters participeront à l’accélération globale de la navigation sur le Web.Google conseille vivement aux webmasters de surveiller régulièrement les performances de leur site en utilisant Page Speed, YSlow, WebPagetest ou d’autres outils. Pour plus d’informations, d’outils et de ressources, reportez-vous à la page Accélérons le Web. En outre, la fonctionnalité Performances du site des Outils pour les webmasters indique la vitesse de votre site telle qu’elle est perçue par les internautes aux quatre coins du globe.