Un étude sur une période de 22 ans, place au banc des accusés l’aspartame qui serait lié à la leucémie et au lymphome. Les chercheurs ont analysé l’évolution des données de Nurses’ Health Study et de Health Professionals Follow-Up Study pendant une période de 22 ans.

Un total de 77.218 femmes et 47.810 hommes étaient inclus dans l’analyse, totalisant 2.278.396 de personnes-années de données. Tous les deux ans, les participants recevaient un questionnaire détaillé sur leur régime alimentaire, et celui-ci était reconsidéré tous les quatre ans.

D’après les résultats de cette étude, la plus longue jamais réalisée sur la propriété cancérigène de l’aspartame, juste un soda par jour contenant de l’aspartame peut accroître les risques de leucémie chez l’homme et la femme, et de myélome multiple et de lymphome non hodgkinien chez l’homme seul.

Un soda par jour multiplie la leucémie, le myélome multiple et les lymphomes non-hodgkiniens

Les résultats combinés de cette étude montrent qu’à peine une canette de 12 onces (355ml) de soda allégé par jour entraîne:

– Un risque de leucémie 42 pour cent plus grand chez les hommes et les femmes (méta-analyse)

– Un risque de myélome multiple 102 pour cent plus grand (chez les hommes seulement)

– Un risque de lymphome non hodgkinien 31 pour cent plus grand (chez les hommes seulement)

Ces résultats sont établis sur des modèles de risques relatifs à plusieurs variables, par rapport à tous les participants qui ne buvaient pas de soda allégé. On ne sait pas pourquoi seuls les hommes buvant de plus grandes quantités de soda allégé montrent un risque accru de myélome multiple et de lymphome non hodgkinien. Notez que les sodas allégés sont la première source (et de loin) d’aspartame dans le régime alimentaire en Zunie. Chaque année, les gens consomment au total environ 5.250 tonnes d’aspartame, dont environ 86 pour cent (4.500 tonnes) dans les sodas allégés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *