Norman Hurens  Même si Deezer dément l’information, il semblerait que son PDG Jonathan Benassaya aurait quitté l’entreprise la semaine dernière. Les chiffres des abonnés premium et des auditeurs de streaming haute qualité sur le site déçoivent les actionnaires qui recherchent un remplaçant pour améliorer la situation financière, voire préparer la vente du site musical.
Avec 10.000 abonnés premium et 4.000 au streaming, Deezer ne répond pas aux attentes des dirigeants puisqu’ils attendaient un trafic dix fois plus important. De plus,  les perspectives économiques sont plutôt pessimistes. Le groupe Lagardère se serait positionné pour racheter le site mais aurait refusé la proposition de 80 millions d’euros.

Même si Deezer dément l’information, il semblerait que son PDG Jonathan Benassaya aurait quitté l’entreprise la semaine dernière. Les chiffres des abonnés premium et des auditeurs de streaming haute qualité sur le site déçoivent les actionnaires qui recherchent un remplaçant pour améliorer la situation financière, voire préparer la vente du site musical.
Avec 10.000 abonnés premium et 4.000 au streaming, Deezer ne répond pas aux attentes des dirigeants puisqu’ils attendaient un trafic dix fois plus important. De plus,  les perspectives économiques sont plutôt pessimistes. Le groupe Lagardère se serait positionné pour racheter le site mais aurait refusé la proposition de 80 millions d’euros.