Norman Hurens

Facebook monte la garde avec de meilleurs outils de sécurité… trop tard pour Zuckerberg

Deux nouvelles fonctionnalités viennent d’être ajoutées à Facebook, afin d’améliorer la sécurité de la plateforme: le support étendu du protocole HTTPS et l’utilisation d’une nouvelle forme de CAPTCHA.

Facebook utilisait déjà le protocole HTTPS sur sa page de connexion au site, sur laquelle les internautes insèrent leur identifiant et leur mot de passe (via Facebook Connect, par exemple).

Dorénavant, le protocole pourra être activé, en modifiant les paramètres de votre compte, afin de sécuriser l’ensemble de la navigation sur le réseau social.

De cette façon, une visite sur Facebook sera plus sécuritaire, surtout si l’internaute utilise un réseau Wi-Fi non sécurisé.

Facebook prévient toutefois que si cette mesure de sécurité est activée, le temps de chargement des pages en souffrira. De plus, les applications tierces ne pourront fonctionner, jusqu’à ce qu’elles soient réencodées pour supporter ce protocole.

Aussi, le réseau social bénéficiera d’un nouveau type de CAPTCHA nommé pour l’occasion «Authentification Sociale». Suivant la détection d’une utilisation anormale d’un compte ou la perte d’un mot de passe, Facebook présentera quelques photos d’amis que l’internaute devra correctement identifier. Il s’agit d’une mesure censée protéger les membres contre l’hameçonnage et l’usurpation d’identité.

Avec surprise, l’annonce de l’intégration officielle de ces deux mesures de sécurité fait suite à celle relatant le piratage de la page Facebook de Mark Zuckerberg, le PDG du réseau social. Un message y indiquait que Facebook devrait devenir une entreprise sociale, ayant des objectifs sociaux positifs. Le message était accompagné d’un lien menant vers l’encyclopédie en ligne Wikipedia, expliquant ce concept.