Norman Hurens  SECOND CHAPITRE : rappel de notre précédent article sur la Commission Européenne envers GOOGLE, leader américain en qualité de moteur de recherche.

Dans cette affaire de domination des moteurs de recherche,  l’éditeur de sites 1plusV confirme sa plainte contre le moteur de recherche. L’éditeur 1plusV (moteur de recherche Ejustice.fr et Eguides.fr) a déposé une plainte complémentaire contre Google auprès de la Commission Européenne. Les services de 1plusV sont discriminés par Google sur son moteur de recherche.
Et voici qu’une seconde plainte de 1plusV vient renforcer le dossier de la Commission Européenne contre la domination de Google. La Commission avait lancé ce dossier suite à la plainte de 3 sociétés dont 1plusV et Microsoft-Ciao. Les éditeurs accusent le leader américain GOOGLE de privilégier ses propres services sur son moteur de recherche.

Suite à cette première plainte, 1plusV a noté des représailles de la part de Google avec la suppression des milliers de pages Web du groupe dans les résultats (un dé-référencement).

A près l’ITALIE, l’EUROPE se voit aux premières loges afin de juger GOOGLE sur « sa position dominante dans le domaine des moteurs de recherche », attendons nous donc à des rebondissements fantasmagoriques et peut être une mise hors cause pour le leader américain GOOGLE.

Affaire à suivre