Norman Hurens  L’Allemagne a obligé il y a quelque temps le leader américain GOOGLE, de mettre en place des moyens spécifiques pour préserver la confidentialité des utilisateurs allemands, et le commissaire d’État à la protection des données  a réitéré son action au réseau social FACEBOOK. Cette action permettra aux internautes allemands de refuser que leur adresse électronique soit collectée au travers du système de recherche d’amis.

Vous connaissez le principe de FACEBOOK  pour son système d’invitations, celui-ci autorise Facebook à comparer le carnet d’adresses de la messagerie d’un membre à sa base de données centrale afin de l’aider à trouver d’autres amis. Et il propose au passage d’envoyer une invitation à rejoindre Facebook aux personnes non inscrites, et c’est cette fonctionnalité qui est mise en cause tout particulièrement.

Aux dernières nouvelles, Facebook a accepté d’informer ces tierces personnes que leur adresse électronique a été collectée et donne le choix de ne pas y consentir. Si toutefois les internautes décident de ne pas être d’accord, alors le réseau social FACEBOOK devra crypter ces adresses afin qu’elles ne soient plus repérables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *