Au cours de l’histoire, l’homme chercha à porter son regard toujours plus loin, c’est ainsi qu’il appris à marché debout. Vers 3,5 millions d’années, des empreintes fossiles découvertes en Tanzanie montrent que les australopithèques se déplaçaient sur deux jambes. En regardant vers le ciel, il découvrit qu’il y avait autre chose autour de lui. La lune, le soleil et les planètes sont devenus pour lui des signes qui lui disaient quand planter, récolter. En regardant vers le ciel, il pu prévoir le temps qu’il ferait. – Norman Hurens

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *