Norman Hurens
Le Sandbox de Google.

Nous entendons souvent parler du Sandbox de Google. Plusieurs en parle, comme un mythe ou une légende, d’autre comme une fatalité que Google nous réserve au cas que nous ne respecterions pas ses règles. Sans compter toutes les rumeurs qui circulent à son sujet.

Tout le monde en a déjà entendu parler, mais peu connaissent vraiment son fonctionnement. Google n’a jamais vraiment parler de sa Sandbox, mais nous estimons qu’elle touche entre 5% et 10% de sites en lignes, plus particulièrement les nouveaux sites.

La Sandbox reflète une pénalité à un site Internet, on peut le remarquer par la disparition de celui-ci dans les résultats du moteur de recherche de Google. Un exemple de l’utilisation de la Sandbox serait un nouveau site qui utilise des techniques douteuses risquerait fort bien de se retrouver dans la Sandbox de Google pour être analyser en profondeur.

Comment éviter de retrouver son site dans le Sandbox de Google.

Un site doit évoluer à la manière d’un enfant, donc sur le long terme. Si un site se retrouve en première position en peu de temps, Google aura de gros doute sur les techniques utilisées par le référenceur. Il croira peut être à torts que des techniques BlackHat sont utilisés.

Il faut donc faire croitre un site de façon le plus naturel qui soit. Vouloir trop de backlink en peu de temps serait alors une très mauvaise idée et risquerait de pénaliser le site Internet.

Il faut aussi éviter de publier une trop grand nombre d’article dans la même journée, Google pourrait alors interpréter cela comme des techniques de fermes de contenu.