Une étude a été publiée par l’INSEE sur l’équipement informatique des foyers français, et surtout l’accès à Internet.
Cette étude approfondie nous révèle que les deux tiers des ménages français sont équipés informatiquement mais porte également sur la disparité des internautes.
Ainsi plus de 64% des ménages déclarent avoir à un accès à Internet dont 90% d’un accès « haut débit » ADSL ou câble.
La disparité des internautes réside  des différences selon le diplôme et la catégorie sociale demeurent ».
Ainsi les sans diplôme sont 29,1% à avoir un accès à Internet alors que les bacheliers ont un accès à Internet pour plus de 87%. Les cadres ont une connexion Internet à 96% tandis que les ouvriers sont équipés de l’accès Internet à 73%.Les réfractaires à Internet invoquent un manque de compétence, « l’inutilité » d’Internet et le coût élevé du matériel et de l’abonnement. De plus, les ménages français ont affronté des problèmes avec Internet, notamment les pourriels (70%) ou une contamination par des virus (33,8%).

Mais au final, l’internet est un outil de communication international, que cela soit pour les actualités du monde, les blogs, les découvertes, les apprentissages et bien d’autres…
Il a supplanté le téléphone de part sa diversité et son approche, quelle ouverture sur le monde qui nous entoure sans pour autant sortir de chez soi. Cela peut aussi avoir un effet néfaste, car nous nous renfermons sur nous mêmes tout en s’ouvrant au monde, nos enfants sont devenus des accros, et nous aussi d’ailleurs les adultes.
Je suis de celles qui conçoit que l’internet est un outil excellent et approprié pour toutes choses, mais aussi j’admets que cela a un coût et parfois astronomique, car rappelons que tout système informatique ou outils informatiques deviennent obsolètes au fil du temps, et que le réinvestissement est fort cher.