Norman Hurens  Après une dizaine de version RC et la fracture avec la communauté, Oracle sort la version final de la suite bureautique. Mais les grosses distributions Linux lui préfère LibreOffice.

Dans la guerre que se livre Oracle et la communauté Open Source, le géant des logiciels s’est fait griller par la fondation The Document Foundation. Oracle vient de publier la version finale d’OpenOffice.org 3.3.

OpenOffice.org 3.3 ajoute les nouveautés suivantes :

  • un champ de recherche dans tous les logiciels,
  • un onglet Sécurité pour apporter une protection par mot de passe sur un fichier (compatible ODT, ODS, Microsoft Word et Excel 97),
  • une nouvelle interface pour les impressions,
  • des feuilles de calcul jusqu’à plus d’un million de lignes,
  • l’adaptation de la taille de la cellule à celle de la colonne,
  • des améliorations sur la manipulation de graphique
  • une meilleur gestion des diapositives dans les diaporamas

Le développement d’OpenOffice 3.3 a été retardé par l’acquisition de Sun Microsystems par Oracle et par le départ de la communauté open-source sur son fork LibreOffice. Surtout, Oracle a mis à disposition la version payante, Oracle OpenOffice (ex-StarOffice), avant la version communautaire alors que Sun avait mis à disposition OpenOffice.org avant StarOffice.

Maintenant, il reste à voir comment Oracle et son OpenOffice.org va lutter contre The Document Foundation et LibreOffice. Les grosses distributions Linux (Debian, Fedora et Ubuntu) ont choisi LibreOffice à la place d’OpenOffice.