Une ville entière suspendu dans une pyramide.

Norman Hurens
Ville suspendu Tokyo

Au début des années 1960, le courant Métaboliste (Kisho Kurokawa, Kiyonori Kikutake, Arata Isozaki et Kenzo Tange) apportait une vision de la ville du futur à travers des superstructures flexibles conçues pour une croissance organique, en réponse à la densité problématique de Tokyo et à sa croissance démographique importante. 30 ans plus tard, au début des années 90, les 5 corporations japonaises majeures de construction présentent à leur tour une vision de gigantisme. Shimizu Corporation, Takenaka Corporation,Kajima Corporation, Taisei Corporation et Obayashi Corporation proposent des complexes urbains verticaux utopiques pour répondre à une problématique identique à celle des métabolistes. Outre le gigantisme des popositions urbaines, un point commun avec les visions métabolistes est l’utilisation des surfaces marines: étendre la ville avec des superstructures posées sur la baie de Tokyo comme avaient pu l’imaginer Kenzo Tange et Kisho Kurokawa.


Projet TOKYO 2100 une ville dans une pyramide par cocobrownlasectedupal