Le site du Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement propose dans une de ses pages une tentative de spamdexing (fraude aux moteurs).

Le site du Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement propose dans une de ses pages une tentative de spamdexing (fraude aux moteurs de recherche) qu’on croyait révolue aujourd’hui. Amusant mais aussi étonnant…

Lorsque nous avons parlé hier du futur audit des sites publics français par Google, un lecteur nous a fait parvenir une info assez croustillante, avec une tentative de « spam du pauvre » de la part d’un site public français, en l’occurrence celui du Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement, et plus précisément, du Conseil général de l’environnement et du développement durable…
Bien sûr, cette technique est bien connue des référenceurs « black hat » du paléolithique inférieur, et on s’étonne même que ce type de « fraude » soit encore usitée de nos jours, car éventée depuis des millénaires (à l’échelle d’Internet bien sûr) ! C’en est même presque amusant de naïveté… Mais il est quand même étonnant qu’elle puisse être utilisée par un site web public (en .gouv.fr) sans aucun problème