Norman Hurens  L’outil de photos panoramiques de rues Google Street View contine sa moisson de problèmes judiciaires, cette fois en Corée du Sud et en France, toujours pour le même problème de « reniflage » de données privées par les Google Cars…

Pour Google Street View, l’année 2011 commence comme s’est terminée 2010, avec des problèmes judiciaires un peu partout dans le monde.

En Corée du Sud, une enquête menée par la police a déterminé que, comme en Allemagne et dans d’autres pays, des données personnelles avaient bien été « sniffées » par les Google Cars et que des poursuites pourraient être engagées contre la société américaine. Une descente de police dans les locaux du moteur de recherche à Séoul avait déjà eu lieu l’été dernier pour le même problème.

En France, Google a été auditionnée le 6 janvier dernier par la Cnil pour des problèmes similaires dans l’Hexagone. « Google et Facebook sont un gros dossier » en termes de protection des données privées, a déclaré le président de la Cnil, Alex Türk, à cette occasion.

Selon l’AFP, à l’issue d’une enquête au contentieux, la Cnil peut prononcer un avertissement, mais aussi imposer des sanctions financières. Ces décisions ne sont pas toujours rendues publiques. Pour