Norman Hurens

Twitter empocherait 25 millions de dollars par an grâce aux accords signés avec Google (15 millions pour l’indexation des tweets en temps réel) et de Microsoft Bing (10 millions).

Ce qui fait qu’en 2009 Twitter aurait dégagé un petit bénéfice.

De là à dire que le réseau de micro-blogging est rentable, ce n’est pas tout à fait la même chose.

Twitter emploie 105 employés et ses coûts s’élèvent de 20 à 25 millions de dollars par an. La société s’est concentrée à réduire efficacement ses dépenses cette année.

Elle pourrait donc dans ces conditions avoir jusqu’à 5 millions de dollars de revenus sur 1 an. Pour le moment.

C’est quand même pas mal pour une société qui n’a aucun modèle économique, qui ne met aucune publicité ni services payants.

Et ca doit rassurer ses investisseurs… même si le site est rappelons-le évalué à 1 milliard de dollars.

2010 sera sûrement une des années les plus importantes pour Twitter: il faudra qu’elle trouve enfin un vrai business model.

A moins de se contenter de solides partenariats avec des mastodontes du Web tels que Google et Bing ?